Paris: Cuban President Raul Castro, State Dinner
montage

DISCOURS – Najat Vallaud-Belkacem, Jean-Luc Mélenchon et Nathalie Kosciusko-Morizet ont, tous les trois, fait preuve de vulgarité ces deux derniers jours lors d’interviews politiques…

Marceau Déchamps est secrétaire général adjoint de l’Association de la défense de la langue française. Mais c’est d’abord en sa qualité de « simple citoyen » qu’il est scandalisé par les propos tenus, ces deux derniers jours, par Najat Vallaud-Belkacem, Jean-Luc Mélenchon et Nathalie Kosciusko-Morizet.

A la radio, la télévision ou dans les colonnes du Monde, les trois personnalités politiques ont défrayé la chronique pour avoir tenu des propos vulgaires. « Bruits de chiottes » pour la ministre de l’Education ; « greffage de couilles » pour la candidate putative à la primaire de la droite et du centre quand le leader du parti de gauche assure avoir « craché [sa] race pour ramasser du fric ».

20 Minutes est très attaché au respect de la langue française comme

il l’a démontré sur sa une du 5 février traitant de la réforme de l’orthographe. Nous avons donc décidé de laisser la parole à Marceau Déchamps pour corriger les propos des trois élus après lui avoir expliqué dans quel contexte ils ont été lâchés.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s