19-34-36-jp-senejet.net

Invité d’Europe 1, l’ancien ministre de l’Intérieur a donné son avis sur la polémique liée au Burkini. Selon Jean-Pierre Chevènement, l’interdiction revient aux maires, mais en cas de nécessité d’ordre public.

 

« Les gens sont libres de prendre leur bain costumés ou non. (…) Ma position, c’est la liberté sauf nécessité d’ordre public. Quand il y a la possibilité de heurts, comme il a pu s’en produire à Sisco en Corse, le maire de Sisco, comme le maire de Cannes, sont fondés à prendre des arrêtés. Ça fait partie des pouvoirs des maires qui sont chargés d’assurer la tranquillité publique », a-t-il fait savoir.

Selon Jean-Pierre Chevènement, il faut plus d’amitié civique. « Il ne faut pas flatter les communautarismes (…). On a demandé aux catholiques, aux juifs, aux protestants de faire preuve aussi d’une certaine discrétion parce que dans l’espace public, c’est l’argumentation raisonnée qui l’emporte. (…). Il faut que chacun cherche à s’intégrer à la société française. L’intégration n’est pas un gros mot, ça veut dire avoir accès aux codes sociaux qui permettent l’exercice des libertés. L’identité française est mouvante, elle s’enrichit de leurs apports (des immigrés) mais eux-mêmes, et chacun, doit faire un effort pour que, dans le cadre de la république laïque, ce soit la paix civile qui l’emporte », a-t-il indiqué.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s