UNI_bretagne.jpg

04/03/2016 – 08h15 Rennes (Breizh-info.com) – Ce jeudi 3 mars 2016 avaient lieu à Rennes les élections universitaires. Il s’agissait d’élire les responsables pour le renouvellement des membres du conseil d’administration et du conseil académique de l’université de Rennes 1. A cette occasion, Michel Nézard, président de l’UNI Bretagne (Union nationale inter-universitaire, droite) a été agressé par des militants antifascistes.

« J’étais sur un bureau de vote en train de discuter avec des membres de la présidence de l’université, quand un jeune homme d’environ 25-30 ans m’a interpellé » nous indique Michel Nézard. « Tu es président de l’UNI ? » a demandé le militant d’extrême-gauche. Alors que le président de l’UNI répondait par l’affirmative, ce dernier, aidé de complices arrivés par derrière, l’a violemment bousculé, contre le mur, avant de le menacer de le retrouver. Il aura fallu la venue d’un agent de sécurité pour permettre au responsable de l’UNI de s’esquiver, les antifas le menaçant jusqu’à l’extérieur de l’Université, sans provoquer de réaction officielle des responsables de l’Université de Rennes 1.

L’UNI, syndicat étudiant de droite, grand rival de l’UNEF (mouvement proche du Parti Socialiste) mais aussi de l’extrême-gauche à Rennes (surtout depuis qu’ils ont remporté un siège à l’université de Rennes 2, entrainant la déroute de SUD étudiant), est détesté par la petite fraction « antifasciste » rennaise, pour le simple fait d’appartenir à une droite décomplexée.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s