3241893lpw-3241899-article-migrants-refugies-jpg_3414165_660x281.jpg

Le ministère de la Défense a annoncé qu’il appareillera à Toulon dès la semaine prochaine avant de rejoindre la force navale de l’Otan.

Source AFP

Publié le 05/03/2016 à 16:32 – Modifié le 05/03/2016 à 17:06 | Le Point.fr

Le ministère de la Défense a rapporté qu’un navire militaire français appareillera la semaine prochaine de Toulon (sud) afin de participer aux opérations de l’Alliance atlantique contre les trafics illicites en mer Égée, point de passage pour des milliers de migrants. « Le ministre de la Défense (Jean-Yves Le Drian) a ordonné qu’un bâtiment de la marine nationale appareille de Toulon la semaine prochaine pour rejoindre la mer Égée où opère la force navale de l’Otan », a indiqué le ministère.

Aucune indication n’a pu être obtenue dans l’immédiat sur le navire retenu pour cette mission et sa date de départ précise. Ce bâtiment français rejoindra, vraisemblablement à la fin de la semaine prochaine, trois navires de pays de l’Otan déjà sur zone. L’opération de l’Otan est dirigée par un Allemand, le contre-amiral Jörg Klein, Berlin ayant été à l’origine de cette mission.

Une première pour l’OTAN

Vendredi, à l’issue d’un entretien à Paris avec la chancelière allemande Angela Merkel, le président français François Hollande avait promis que la France allait contribuer avec un navire à l’effort international visant à empêcher les trafics illicites en mer Égée.

Cette mer est le principal point de passage de centaines de milliers de migrants entrés sur le sol européen depuis près d’un an. Les navires de l’Otan y ont pour mission de surveiller les réseaux de passeurs de migrants entre la Turquie et la Grèce. Ils sont amenés aussi à secourir des migrants. Cette mission de surveillance frontalière est une première pour l’Otan qui avait jusqu’alors refusé de s’impliquer directement dans la pire crise migratoire en Europe depuis 1945.

La question de la zone d’opérations reste très sensible entre la Grèce et la Turquie, toutes deux membres de l’Otan, dont les côtes sont parfois distantes d’à peine une dizaine de kilomètres. Les deux pays se querellent depuis des décennies sur des questions de souveraineté, ce qui provoque des incidents entre avions de combat au-dessus de la mer Égée, en plus de leurs divergences sur la question chypriote

http://www.lepoint.fr/europe/un-navire-militaire-francais-en-mer-egee-pour-secourir-les-migrants-05-03-2016-2023237_2626.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s