BBqboaU

 

Selon le quotidien belge L’Echo, la police fédérale de Belgique connaissait les projets d’attentats de Brahim et Salah Abdeslam plus d’un an avant le soir du 13 novembre.

« Les frères Abdeslam, Salah et Brahim, préparent un attentat. Vous devez faire quelque chose ». En juillet 2014, la police belge reçoit un appel d’une source jugée fiable selon L’Echo, qui révèle l’information. La menace est « imminente » poursuit la personne au bout du fil. Selon cette dernière, les deux frères impliqués dans les attentats de Paris ne cachent déjà plus leurs intentions djihadistes et leur fascination pour l’Etat islamique. « Si on avait traité toutes ces informations correctement, on aurait pu éviter les attentats de Paris« , déclare une source policière au journal belge.

L’information est pourtant restée bloquée dans les services de la police fédérale. « Entre 10 et 13 personnes de la section antiterroriste de la police fédérale ont eu connaissance de l’information sur les frères Abdeslam à partir de juillet 2014 », écrit le quotidien. Personne n’a considéré l’information avec gravité. On sait aussi par la RTBF que Salah Abdeslam a été entendu par la police après la fusillade de Verviers, début 2015, sans être inquiété malgré ses liens avec Abdelhamid Abaaoud.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s