A la lecture des nouveaux événements au moyen orient,on se rend compte que la diplomatie occidentale ne fonctionne pas la bas.

Qui est ennemis de qui,qui est l’allié de qui ?

Daesh est officiellement l’ennemie de tous,y compris l’Arabie Saoudite qui veut bien envoyer des troupes spéciales contre Daesh si la coalition envoie des troupes au sol. Ce qui aurait comme répercution immédiate la protestation de l’ensemble des musulmans contre cette invasion de croisés en terre d’islam (les chrétiens ,on oublie!!).

L’Arabie saoudite est coincée entre plusieurs pressions,d’une part elle doit assurer ses revenus avec la vente de pétrole en occident, mais en aidant la coalition elle aide aussi les chiites qu’elle combat au Yémen,de plus cette nation applique les mêmes règles que Daesh,les deux pratiquent un islam rigoriste,le Wahhabisme n’est pas éloigné des thèses de Daesh. Alors comme tout diplomate moyen oriental,l’Arabie avances des pions ,les retire,fait patienter,il faudra bien qu’un jour on la force à prendre partie

Son autre dilemme est que si elle laisse les iraniens seuls à aider militairement Assad et la coalition,elle risque de perdre son leadership dans la région. Pendant ce temps la Daesh recule en Irak et en Syrie,mais avance en Libye profitant des lenteurs des diplomaties et des prises de décisions occidentales.

La Turquie aussi est prise entre plusieurs,éléments,d’une part elle fait partie de l ‘OTAN, et à ce titre doit aide et assistance à la coalition,mais d’autre part Erdogan est proche des frères musulmans ,idéologues de Daesh. La Turquie a fermé les yeux sur ses frontières ,permettant le passages des combattants de Daesh et a laissé faire,voire aidé les trafics de pétrole et autres en provenance du califat.

Autre dilemme,la Turquie redoute par dessus tout un état Kurde à sa frontière. Si le Kurdistan irakien et syrien touche la frontière Turque,rien ne les empêchera d’avoir des revendications territoriales en Turquie ,ce que les turcs refuseront à tout prix,d’où les bombardements sur les positions de peshmergas kurdes.

Enfin ,que penser de l’attitude de la Turquie envers les réfugiés qu’elle laisse prendre la mer sans contrôle pour envahir l’Europe ,appliquant ainsi les menaces de Daesh qui nous promettait un flot de réfugiés pour nous déstabiliser

Les iraniens ,eux sont clairs,ils combattent Daesh et aident Assad,mais que feront ils en présence de membres des force saoudiennes qui combattent les Chiites au Yémen ?

Les Russes ,officiellement aident la coalition à frapper Daesh et le Président Assad à reprendre ses territoires perdus .On sait bien que l’intérêt des Russes est d’avoir un axe Moscou,Téhéran ,Damas,renforçant ainsi ses positions dans la région et gardant avec Assad toutes ses bases ,ouverture de la Méditerranée.

Il est évident que les Russes frappent tous les adversaires d’ASSAD et vont à contre courant de la coalition dans son implication en Syrie,en frappant les islamistes,mais aussi les membres de l’armé syrienne libre,et occasionnellement des Kurdes qui s’aventureraient dans la région,seul bémol,l’attitude de la Turquie,prête à abattre tout avion Russe qui s’aventurerait dans son espace aérien.

La coalition ,elle, frappe Daesh et seulement Daesh,oubliant les opposants à ASSAD,dont le front Al Nosra,représentant de Alcaida. Des reculs nets de Daesh sont enregistrés,mais pour combien de temps?

Quand à la France ,elle a le plus grand mal à bombarder,car notre glorieuse nation manque de munitions.

Il faut dire que nous savons construire des munitions très sophistiquées à vision laser,mais des bombes qui font simplement boum au contact ,on en produit plus.

Depuis 30 ans que les budgets des ministères de la défense et de l’intérieur sont réduits,il fallait s’y attendre.

Comme vous le voyez ,le moyen orient est non seulement un bourbier ,mais aussi une poudrière,et aujourd’hui nul ne peut prédire l’avenir.

La seule chose que nous savons est que Daesh est peut être affaiblit ,mais a sa capacité de nuisance en Europe intacte,et que nous n’échapperons pas à des attaques de grandes ampleurs.

Delenda est Daesh

Publicités

Une réflexion sur “Billet du 15/02/2016 L’Imbroglio du moyen orient

  1. C’est bien mignon tout ça mais vous manquez sérieusement de bases pour pour vous aventurer sur une analyse du Moyen-Orient . Plus de 500 mots …. et pas un sur le vrai problème de la région qu’est la politique israélienne. !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s